Shopping Cart

Aucun produit dans le panier.

Quels mondes virtuels pour quel monde réel?

Lieu: Le numérique et nous

Samedi 07.09.2024, 17:00-18:00

Conférence de Marlène de Bank, ingénieure de recherche du Shift Project, et Hugo Jeanningros, enseignant-chercheur en sociologie à l’Université de Technologie de Troyes.

Modération par Colin Pahlisch, Centre de compétences en durabilité, coordinateur de l’ORIA -Observatoire sur les Récits et Imaginaires de l’Anthropocène de l’Université de Lausanne.

Les mondes virtuels sont-ils compatibles avec un numérique décarboné? À quelles conditions ces nouvelles promesses d’usages constituent-elles des technologies pertinentes au vu des contraintes énergie-climat?
Un déploiement indifférencié et une adoption généralisée des services de mondes virtuels sont incompatibles avec une trajectoire résiliente du système numérique vis-à-vis de la double contrainte carbone. Entériner le déploiement indifférencié des mondes virtuels aurait pour effet de consolider les dynamiques aujourd’hui insoutenables du numérique, en le plaçant sur une trajectoire d’impact représentant près de 7 % des émissions carbone mondiales en 2030. Les Travaux du Shift Project ont alors abouti à un outil permettant de traduire les promesses de services des mondes virtuels en implications concrètes sur le système numérique et ses infrastructures. Il permet de rapidement lier les propositions de solutions, aujourd’hui produites par l’écosystème des mondes virtuels, à leurs implications énergie-climat.

The Shift Project